Le Cercle de Wallonie, le premier cercle d’affaires wallon

Du Trends-Tendances du 25/01/2018

© Bruno Fahy/Belgaimage

Incontournable lieu de rencontre pour les décideurs wallons, le Cercle de Wallonie est implanté à Namur, Liège et Mons. Il permet à ses 1.100 membres de rencontrer les acteurs qui comptent non seulement dans le domaine économique mais également politique, académique et culturel. Et de bénéficier en sus de multiples avantages.

“Rien ne remplace le contact humain et c’est quelqu’un qui est président du Conseil du numérique wallon qui vous le dit “, sourit Pierre Rion, président du Cercle de Wallonie. Et en matière de contact, un cercle d’affaires reste encore le lieu privilégié par excellence pour rencontrer d’autres patrons mais également des responsables politiques, souvent difficilement joignables, ainsi que des acteurs de premier plan dans les domaines les plus divers.

Si les cercles d’affaires doivent innover, voire se réinventer à l’âge des réseaux sociaux, ils sont loin d’être hors-jeu. Que du contraire. ” Le Cercle de Wallonie est plus que jamais en phase avec son époque, reprend dans la foulée Pierre Rion. Ainsi, via nos multiples événements, nous abordons de plus en plus de thématiques numériques. Comme, par exemple, la soirée-débat consacrée en octobre dernier à l’intelligence artificielle organisée à la Cité Miroir à Liège en collaboration avec la Première, Trends-Tendances et la Fondation Cité Miroir à laquelle a participé le docteur Laurent Alexandre, spécialiste des questions numériques. Je pointerai aussi l’organisation de notre premier concours de start-up numériques dont le gagnant se verra octroyer un chèque de 10.000 euros pour booster son développement. ”

Lire la suite