Programme Brabant Wallon

Vous êtes multipropriétaire ? Le fisc vous traque !

Le 14 janvier 2020
De 18h30 à 22h

Lieu Golf Club 7 Fontaines1021, Chaussée d'AlsembergBraine-l'Alleud, 1420
Thierry LITANNIE, Avocat Associé - Managing Partner chez Law Tax

14 janvier 2020
Dîner - Conférence (18h30)

Il ne fait pas bon de détenir plusieurs immeubles à titre privé en Belgique. Ces propriétaires sont manifestement dans le collimateur du SPF Finances depuis plusieurs mois. La taxation pourrait atteindre 33 voire 50 %. Pour vous éclairer, le Cercle de Wallonie a invité à sa tribune Thierry Litannie, spécialiste agréé en droit fiscal.

 

         

 

Où placer son épargne dans le contexte actuel ? 

Beaucoup de Belges ont choisi la brique. Mais un danger guette les multipropriétaires. 

« L’administration fiscale, expliquait récemment Thierry Litannie au magazine Trends Tendances, a probablement décidé, comme elle le fait chaque année, de procéder à une grande opération de contrôle dans un domaine déterminé. 
À savoir, cette fois-ci, les Belges qui investissent dans l’immobilier à titre personnel. »

Ce qui a changé ? 

« L’administration fiscale détient plus d’informations sur nos patrimoines mobiliers et immobiliers qu’auparavant, y compris en provenance de l’étranger. » Le fisc cherche à taxer les loyers ou les plus-values immobilières en cas de revente des biens. Le taux de taxation n’est pas gratuit ; c’est soit 33%, soit parfois même 50% !

Cette situation entraine évidemment beaucoup de questions : qu’est-ce qui peut bien éveiller l’attention du fisc ? À partir de combien de logements le fisc va-t-il déclencher un contrôle fiscal ? Qui risque quoi ? Comment réagir ?


Le Cercle de Wallonie a donc convié l’avocat Thierry Litannie, un des plus grands spécialistes en la matière. C’est une opportunité exceptionnelle d’en savoir plus sur une opération qui préoccupe beaucoup d’épargnants.

 

En collaboration avec : 


Tarif Membre - 35€ tvac
Tarif Membre G7F - 50€ tvac
Tarif Non membre - 50€ tvac 
(Offre Découverte)

 

Si vous rencontrez des problèmes d'allergies, merci de le préciser au secrétariat lors de votre inscription.

 

 

Pour rappel : toute annulation hors délais (48h avant l'évènement) vous sera facturée.